nlfr
Meet the chef : Roberta du Cipiace
Meet the chefs, Resto

Meet the chefs: Roberta du restaurant CiPiaCe à Saint-Gilles

En cette journée internationale des droits des femmes, nous avons rendez-vous avec la cheffe du restaurant CiPiaCe à Saint-GillesPetite bout de femme, à la chevelure flamboyante et au charisme ravageur, Roberta nous ouvre les portes de la cuisine de cette cantine italienne ultra tendance. Originaire de la ville de Naples, en Italie, où elle a vécu pendant 25 ans, Roberta est installée en Belgique depuis 2013. Elle a atterri au CiPiaCe, il y a un peu plus d’un an, pour le plus grand bonheur de tous les clients. Découvrez les confessions de cette jeune cheffe de cuisine prête à conquérir votre fin palais et votre coeur !

Meet the chefs : Roberta

Comment est né votre amour pour la cuisine ? “La cuisine a toujours fait partie de ma vie. Je viens de Naples qui est une ville où il y a trois valeurs fondamentales : la nourriture, le football et San Gennaro (la religion). On mange toujours tous ensemble et on participe tous à la préparation du repas. L’élément déclencheur de mon travail en tant que cheffe, par contre, a été mon voyage en Angleterre. J’y ai trouvé un poste dans un restaurant italien où j’ai appris toutes les bases en termes de technique. Aujourd’hui, la cuisine occupe 95% de mes pensées, elle fait tout le temps partie de ma vie et de mes journées. Et je suis toujours à l’affût de nouvelle recettes”.Meet the chefs : Roberta du Cipiace

Côté goût, vous préférez le sucré, le mélange des saveurs ou les plats épicés ? “Les trois. Ma cuisine est le mélange des trois parce que j’aime les combinaisons sucré-salé, j’aime travailler les fruits en salé et j’adore travailler les épices. Je me bats un peu contre l’utilisation massive du sel qui n’est pas très bon pour la santé. Du coup, j’essaye de le remplacer par l’utilisation d’épices.”

Si vous deviez recommander deux restos où passer une soirée à Bruxelles : “Sûrement le CiPiaCe parce que nous y proposons des produits de qualité et frais. Un autre restaurant serait le Moni à Ma Campagne. Il est tenu par un chef italien qui a travaillé dans des restaurants étoilés. Il a décidé d’ouvrir une cantine gastronomique et ne travaille qu’avec de très bons produits”.

Si vous ne pouviez plus manger qu’un seul plat jusqu’à la fin de vos jours : “J’ai fait le choix d’être végétarienne, je ne mange pas de viande. Donc, s’il n’y avait qu’un seul plat, ce serait des gnocchis à la sorrentina, très simples avec de la mozzarella et une sauce tomate”.

Meet the chef : Roberta du Cipiace

Pensez-vous que ce métier est plus difficile pour une femme que pour un homme ? “Absolument, oui. Pas dans l’expression culinaire car c’est une question de talents. Par contre, au niveau de la prise en considération et du fait de se faire respecter, c’est plus compliqué. Je suis l’unique cheffe ici avec deux hommes et, parfois, il n’est pas facile de s’imposer”.

Selon vous, quel est le principal atout d’être une femme cheffe par rapport à un homme ? “Il n’y a pas vraiment d’atout, c’est une question de talent. Moi je fais une cuisine de coeur, c’est ce que je veux transmettre. Personnellement, je veux que mes plats parlent aux gens. Si j’arrive à toucher le client, j’ai réussi ma mission. Mais c’est une qualité qu’un homme peut avoir autant qu’une femme”.

Profitez de réductions de 15 à 30% sur votre addition (hors boissons) au restaurant
CiPiaCe
Parvis de Saint-Gilles 49
1060 Saint-Gilles
T: 0477560726
Profitez de réductions de 15 à 30% sur votre addition (hors boissons) au restaurant CiPiaCe
Previous Post Next Post

You Might Also Like